Fédération nationale de l'immobilier

Saison d’hiver 2019/2020 : au Pays de l’or blanc tous les voyants sont au vert !

Saison d’hiver 2019/2020 : au Pays de l’or blanc tous les voyants sont au vert !

20/12/2019

Annecy (74) - Chambéry (73) - Bourg (01), le 17 décembre 2019. A quelques jours du lancement de la saison d’hiver, la Chambre FNAIM Savoie Mont-Blanc se réjouit des premières tendances. Les premiers flocons ont motivé les touristes.

Saison d’hiver 2019/2020 : au Pays de l’or blanc tous les voyants sont au vert !

L’activité touristique liée à la montagne représente 50% de l’activité des adhérents de la Chambre Savoie Mont-Blanc. Un tiers des 317 membres est directement concerné par cette activité économique en Pays de Savoie.

Les premières neiges de novembre ont lancé les réservations avec + 1% d’augmentation en octobre et en novembre par rapport à 2018. La saison d’hiver s’annonce donc bien.

Cet hiver, le calendrier des vacances scolaires est très favorable à un bon taux d’occupation avec Noël et le jour de l’An en milieu de semaine, propices aux séjours à la montagne pour les fêtes de fin d’année. Idem pour les quatre semaines d’hiver en février-mars où les zones géographiques s’enchaînent bien et se cumulent même pour les premières semaines des vacances d’hiver avec les vacances des anglais et des belges qui restent deux marchés très présents aux sports d’hiver dans nos stations savoyardes. La première semaine de mars reste délicate avec la zone A, une clientèle de proximité, qui attend de connaître l’enneigement pour réserver à la dernière minute. Pâques à la mi-avril clôturera une bonne saison 2019/2020 avec les ultimes vacances à la neige réservées à tous ceux qui auront à cœur de profiter de la neige et du soleil du printemps.

©OT Vallee de Chamonix -Salome-Abrial

Savoie Mont-Blanc la Référence…

Il n’y a pas de disparités dans les réservations entre la Savoie et la Haute-Savoie, les stations de haute montagne affichant en début de période des taux de remplissage supérieurs en raison de l’enneigement plus « rassurant ».

« Depuis 10 ans, les professionnels, les élus et les acteurs du tourisme de montagne ont vraiment bien œuvré collectivement pour proposer une offre touristique élargie et diversifiée pour adapter l’offre aux nouveaux besoins des consommateurs et prendre en compte les évolutions climatiques prévisibles. De nombreuses activités sont venues enrichir l’offre ski et les touristes prennent aussi plaisir à venir en vacances à la montagne pour se retrouver, partager des moments privilégiés en famille ou entre amis, pour profiter de l’air pur, de la nature, du soleil dans un environnement préservé » précise Jean-Jacques Botta, Président de la FNAIM Savoie Mont-Blanc, et président de la commission Immobilier de Loisirs au sein de la FNAIM.

Savoie Mont-Blanc reste la référence en matière de tourisme d’hiver, les stations attirent une clientèle étrangère importante sur les marchés traditionnels de nos territoires, Grande Bretagne, Belgique, Pays Bas , Russie … complétés progressivement par les touristes asiatiques et notamment indiens qui fréquentent les stations quelques jours par semaine à la découverte de l’offre touristique, sans pour autant réserver (pour l’instant) des semaines complètes. Les sud américains et les scandinaves viennent compléter la fréquentation, alors que les allemands sont plus proches des stations autrichiennes, langue et culture germaniques obligent. Certaines stations séduisent des étrangers fidèles comme Megève et les suisses ou Morzine/Avoriaz et les britanniques.

@Courchevel Tourisme - Courchevel - 2

L’effet Brexit ?

Le Brexit n’a pas découragé les anglais à acheter, louer et réserver dans nos stations. Quelle que soit l’issue du vote, les conséquences seront proportionnelles et auront un impact dans la mesure où les britanniques constituent une part importante des clients en Savoie Mont-Blanc.

Pour Jean-Jacques Botta : « Les conséquences du Brexit restant incertaines, il convient de rester attentif à la situation et d’anticiper d’éventuels difficultés en se montrant attractif aux nouvelles clientèles et notamment Asiatiques, Inde compris, qui commencent aujourd’hui à s’interesser aux séjour à la montagne en hiver» commente le Président de la Chambre Savoie Mont-Blanc.

A Morzine, la première annonce du Brexit il y a deux ans, a poussé les anglais à placer leur Livre dans la pierre par crainte d’une dévaluation. Mais depuis le marché s’est stabilisé, 50% de la clientère de la station chablaisienne (location et transaction) reste anglophone. Pour Thomas Arneodo (Agence Immobilière des Hauts-Forts) : « Avoriaz n’est pas impactée, 50% de sa clientèle est française, l’autre moitié est constituée de belges, de suisses et de britanniques. La saison s’annonce plutôt bien, l’enneigement est maximum, avec un taux d’occupation de la station en hausse de 7% par rapport à l’an dernier ».

@PATRICK PACHOD - COURCHEVEL - DSC_6808-copy

Les programmes neufs se font rares…

Au niveau des transactions achat/vente, le foncier se fait rare en Pays de Savoie. L’activité se concentre essentiellement sur la rénovation, le marché réagit à la faiblesse de l’offre par rapport à la demande grandissante. Les programmes neufs sont rares et trouvent rapidement preneurs. L’immobilier reste une valeur refuge, avec un rendement de 3 à 5%, incitant certains propriétaires à envisager le côté strictement « investissement » de l’achat à la montagne. L’enneigement n’est pas un critère de choix essentiel, les stations savoyardes se sont largement équipées en neige de culture pour parer à toute éventualité. Le réchauffement climatique n’a pas encore d’impact significatif sur les motivations des investisseurs qui trouvent dans les stations des équipements modernes et des activités largement diversifiées pour développer une offre touristique globale.

En ce début d’hiver 2019/2020, la tendance est donc à l’optimisme : « Tout a été fait en Savoie Mont-Blanc pour rester la région française de pointe en matière de tourisme d’hiver. De notre côté, depuis la fusion des deux chambres FNAIM Savoie/Haute-Savoie en 2000, la Chambre Savoie Mont-Blanc est devenue la référence en matière d’activités immobilières liées au tourisme et nous en sommes fiers. Nous sommes également heureux de compter sur notre dernier partenaire, la Chambre de l’Ain qui nous a rejoint en septembre, et qui enrichit notre offre avec le Jura et ses sites touristiques de montagne douce » conclut le Président Jean-Jacques Botta.

Jean-Jacques Botta, Président de la FNAIM Savoie Mont Blanc, vous parle de ce début de saison prometteur !

Service de presse :

Agence Médiacom Consulting - Thierry Barret
fnaim@mediacom-consulting.com
04 50 43 15 15